Discours et vérité dans Les voyages de Gulliver de Jonathan Swift

Portada
Presses Universitaires Lyon, 2002 - 250 páginas
Veut montrer que ce dont parle ce texte, ce n'est ni de pygmées, ni de géants, ni d'île volante, ni de chevaux qui pensent, mais de ce qu'il y a de plus commun entre les hommes, de l'espèce humaine, de la définition de la nature de l'homme, de ce qu'il a fait de cette nature au cours de son histoire individuelle et collective.
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Contenido

DÉRIVES ET DÉSASTRES
109
le nonlieu de la Vérité les Voyages et lUtopie
147
la fin du voyage
189

Términos y frases comunes

Información bibliográfica