Hermes; oder kritisches Jahrbuch der Literatur, Volúmenes3-4

Portada
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 91 - L'exemple de la Pologne et de Venise ne cessait de se présenter à son esprit, et il se disait : Tout peut se réparer, si la Hollande peut atteindre la paix générale avec une existence quelconque; c'en est fait de la Hollande à jamais, si elle est une fois effacée de la liste des nations.
Página 379 - Lettres sur l'Italie faisant suite aux Lettres sur la Morée, l'Hellespont et Constantinople, par AL CASTELLAN , membre honoraire de l'Académie royale des Beaux-Art. Cinquante planches dassinées et gravées par TAuteur. Tome premier. A Paris, chez A. Nepveu, Librai re , Passage des Panorama».
Página 45 - Extrait des assertions dangereuses et pernicieuses en tout genre, que les soidisant Jésuites ont, dans tous les temps et persévéramment soutenues, enseignées et publiées dans leurs livres, avec l'approbation de leurs supérieurs et généraux...
Página 175 - ... un chacun la liberté d'aller au ciel par quel chemin il lui plaît : qu'il soit bon citoyen, c'est tout ce qu'on lui demande. Le faux zèle est un tyran qui dépeuple les provinces : la tolérance est une tendre mère qui les soigne et les fait fleurir.
Página 91 - ... maréchaux, grade qui n'est qu'une caricature , et qui est incompatible avec une puissance du second ordre; enfin, qu'elle fera saisir les entrepôts de marchandises coloniales, et tout ce qui est arrivé sur des bâtimens américains qui n'auraient pas dû entrer dans ses ports.
Página 367 - Rome, and, perhaps, two or three other towns, you meet with good accommodation; but no words can express the wretchedness of the other inns. No...
Página 61 - SBtl^elm trafen, ft v er mit bem franj&fifd)en ïluartif: mon Dieu, mon Dieu ayez pitié de moi et de ton pauvre peuple! £03 en @cfd). b. 9i. C. 4>alle 1771. 4. I. 340.) èin ©taat (Suropaê muf mit ben übrigen ®l¡ebern béé europàtfd)en ©taatenfçftemê innerlid) unb duferlid) fort» fd)reuetv ober uncermeiblid) fallen.
Página 371 - Tous ses charmes viennent d'éclore à l'instant comme les fleurs qu'elle tient à la main... Quel est ce dieu si charmant? C'est Mercure. Comment donc était fait l'Amour? Ce corps est vraiment divin; il n'a jamais ressenti les besoins du corps; il n'en a éprouvé que les plaisirs , quand ils ne sont encore que des plaisirs. Quelle harmonie dans ces formes ! Quelle mélodie ! Oui, elles composent sous l'œil (qu'on me passe cette expression) un air charmant.
Página 367 - We arrived at this place [Rome], after a journey of seven days, with accommodations uncomfortable enough. Give what scope you please to your fancy, you will never imagine half the disagreeableness that Italian beds, Italian cooks, Italian post-horses, Italian postilions, and Italian nastiness, offer to an Englishman, in an autumnal journey; much more to an English woman.

Información bibliográfica